Agenda/Programme

Sang des martyrs, semence de Chrétiens

extrait du martyrologe 21 et 22 août

21 Août

Sainte Jeanne-Françoise Frémiot de Chantal veuve, fondatrice de l’Ordre des religieuses de la Visitation Sainte Marie. Son anniversaire est mentionné le jour des ides de décembre (13 décembre).

A Rome, au « Campo Verano », sainte Cyriaque, veuve et martyre. Durant la persécution de Valérien, elle se dévoua elle-même et consacra tout ce qu’elle possédait au service des saints ; ayant enfin à souffrir le martyre pour le Christ ; elle donna également de bon coeur sa propre vie.

A Fondi, en Latium, saint Paterne martyr. Il vint d’Alexandre et se retira ensuite dans le territoire de Fondi ; le tribun l’y fit arrêter au moment où il enterrait les corps des martyrs et il expira dans les fers.

A Edesse, en Syrie, saint Bassa et ses trois fils martyrs Théogone, Agape et Fidèle. Pendant la persécution de Maximien, la pieuse mère, par ses exhortations fit parvenir avant elle ses enfants à la gloire du martyre : puis, décapitée à son tour, elle les suivit avec joie dans leur triomphe.

Dans la cité des Arvernes, en Gaule, saint Sidoine évêque, remarquable par sa doctrine et sa sainteté.

À Alzira, dans la région de Valence en Espagne, commémoraison des saints martyrs Bernard, qui s’appelait auparavant Ahmed, moine cistercien, et ses sœurs Marie et Grâce, qui s’appelaient auparavant Zoraïde et Zaïde, conduites par leur frère de la religion musulmane à la foi du Christ, tous trois exécutés vers 1180, sur l’ordre d’un autre frère, demeuré musulman et émir de Valence.

Et ailleurs, on célèbre la mémoire de beaucoup d’autres saints martyrs, confesseurs et saintes vierges. Rendons grâces à Dieu.

22 Août

Fête du Coeur Immaculé de la Bienheureuse Vierge Marie.

À Autun, peut-être vers 275, saint Symphorien, martyr. Jeune chrétien, il aurait troublé une procession en l’honneur de la déesse Bérécinthe. Tandis qu’on le conduisait au supplice hors de la ville, sa mère l’exhortait du haut des rempartrs : “Mon fils, mon fils Symphorien, souviens-toi du Dieu vivant. Aujourd’hui la vie ne t’est pas enlevée, elle est changée en vie meilleure”.

A Rome, sur la voie d’Ostie, l’anniversaire de saint Timothée martyr. Arrêté par ordre de Tarquin, préfet de la ville, il fut éprouvé dans son corps par un long séjour en prison et, sur son refus de sacrifier aux idoles, flagellé jusqu’à trois fois ; après avoir souffert d’autres cruels supplices, il eut enfin la tête tranchée.

A Porto, saint Hippolyte évêque, très célèbre par son érudition. Sous l’empereur Alexandre, il émit une brillante profession de foi, fut précipité, pieds et mains liés, dans une fosse profonde remplie d’eau, et reçut la palme du martyre. Les chrétiens inhumèrent son corps au même lieu.

A Tarse, en Cilicie, la commémoraison des saints Athanase, évêque et martyr ; Anthuse, noble matrone qu’il avait baptisée ; Charisse et Néophyte martyrs, esclaves d’Anthuse : tous souffrirent sous l’empereur Valérien.

A Reims, en Gaule, saint Maur et ses compagnons martyrs.

Et ailleurs, on célèbre la mémoire de beaucoup d’autres saints martyrs, confesseurs et saintes vierges. Rendons grâces à Dieu.

Programme de Terre et Famille à BRIANT (Saône et Loire)

Samedi 30 septembre, 20h30 : 

 « Le bouddhisme, une invention anti-chrétienne? »

de Marion Dapsance

 docteur en anthropologie de l’Ecole pratique des hautes études (Paris), a enseigné deux ans à l’Université de Columbia à New York. Elle est l’auteur des Dévots du bouddhisme (Max Mio 2016).   

Cette conférence a lieu en salle communale de Briant et sera suivie d’un buffet offert par Terre et Famille.

Participation libre aux frais.

 

Nos conférences sont filmées et disponibles sur notre site terre-et-famille.fr.

 

Terre & Famille  La Beluze 71110 Briant

terreetfamille@gmail.com