Agenda / Programme

 


 Notre Patrie

Notre Patrie à nous,

c’est nos villages, nos autels,

nos tombeaux, tout ce que

nos pères ont aimé devant nous.

Notre Patrie, c’est notre Foi,

notre terre, notre Roi.

Mais leur Patrie à eux,

qu’est-ce que c’est ?

Vous le comprenez, vous ?

Ils veulent détruire les coutumes,

l’ordre, la tradition.

Alors, qu’est-ce que cette Patrie

narguante du passé, sans fidélité, sans amour ?

Cette Patrie de billebaude et d’irréligion ?

Pour eux, la Patrie semble n’être qu’une idée,

Pour nous, elle est une terre.

Ils l’ont dans le cerveau ;

nous nous l’avons sous les pieds, c’est plus solide !

Et il est vieux comme le diab’

leur monde qu’ils disent nouveau

et qu’ils veulent fonder dans l’absence de Dieu…

On nous dit que nous sommes les suppôts des vieilles superstitions …faut rire !

Mais en face de ces démons

qui renaissent de siècle en siècle,

sommes une jeunesse, Messieurs !

Sommes la jeunesse de Dieu. La jeunesse de fidélité !

Chevalier François Athanase Charette de La Contrie

 

Pour plus d’informations : terreetfamille@gmail.com

La Liberté, un continent en danger !

 

Où se trouve la Liberté, ce continent duquel nous nous sommes éloignés avec rage, de plus en plus vite, persuadés pourtant de naviguer vers lui ?

Ce continent est tout entier dans notre premier génome, celui qui fait de chacun de nous un être unique dans toute l’histoire de l’humanité passée, présente et future.

Il s’offre, toute notre vie, à notre sagacité d’explorateur. Une vie qui ne suffira pas à comprendre tout le mystère de cet ADN.

Le drame de notre actualité est que nous nous sommes dotés des armes qui permettent le débarquement, sur ce continent, de conquérants sans vergogne en blouse blanche. Ils choisiront de défricher, transformer, aménager et ravager ce continent aux mille richesses en bons mercenaires qu’ils sont, à la solde de groupes financiers aux intentions inavouables.

Ce premier génome co-créé par notre père et notre mère et créé par Dieu est notre Liberté. Si ce génome qui nous détermine tout entier est violé avec notre assentiment, nous perdrons avec notre liberté, notre dignité, nous deviendrons des golems.

Les avortements de masse ont fourni le minerai nécessaire à l’étude et à la fabrication d’armes contre l’inviolabilité de ce continent. Des laboratoires ont travaillé sur des embryons vivants pour maitriser le clonage humain et les futurs « armes médicamenteuses ». Ces dernières vont parachever l’asservissement des co-créateurs que nous sommes.

Le législateur se rit de nous, il fait passer ses lois comme on plante un drapeau sur une montagne vaincue. La loi de bioéthique est déjà passée, la preuve les « vaccins » sont devenus thérapie-géniques, c’est-à-dire des violeurs de génomes !

Le viol étant confortablement installé au sommet de nos institutions, il était à prévoir que nous atteindrions bientôt son paroxysme. L’inceste est étymologiquement l’antithèse de la chasteté (castus, chaste, versus incastus, inceste). L’inceste et la thérapie-génique obligatoire ont pour même origine : la volonté de chosification de l’être. Nous sommes devenus des choses à force d’ingratitude envers le Créateur qui nous a pourtant donné la Vraie Liberté.

Ce que nous vivons est difficile mais passionnant, il est temps de se positionner clairement. L’enjeu est de rester à bord de la Nouvelle Arche d’Alliance pour résister au déluge d’autodestructions, Notre Dame protégez nous !

Stéphanie Bignon