Le mot du curé

Nous savons que la vie Chrétienne est un véritable combat contre les forces des ténèbres. N’ayons pas peur de combattre comme nous le demande saint Paul, en revêtant l’équipement de Dieu : « Soyez donc fermes, avec la VÉRITE pour ceinture, la JUSTICE pour cuirasse et pour chaussures le ZÈLE à propager l’Évangile de la Paix. Ayez toujours en main le bouclier de la FOI, par lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. Prenez aussi le casque du SALUT, et le glaive de l’ESPRIT, qui est la Parole de Dieu. » (Éphésiens 6)

Rien dans notre vie n’est étranger à ce combat pour la Lumière. En effet nous sommes déjà vainqueurs grâce à la Victoire de Jésus par sa passion et sa résurrection. Mais le Seigneur nous laisse le soin de nous revêtir de cette victoire pour défendre tout l’héritage qu’Il nous a légué, pour proposer la victoire de l’Amour à tous ceux qui nous entourent.

Rien dans notre vie, si nous le désirons, n’est perdu. Dieu se sert de tout pour apporter la vie plénière dans le cœur des Hommes. Chaque instant de notre vie offerte est source de grâces pour le salut. Souvenons-nous de sainte Thérèse de l’enfant Jésus qui nous dit que ramasser une épingle avec amour pour le Christ est source de grâces pour telle ou telle âme.

Oui, faisons de notre vie, une vie féconde et pleine de richesses pour ne pas laisser le démon abimer les Hommes et notre monde.

Chers amis, belle semaine dans la confiance en Dieu.

Le curé

Le mot du curé

« Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu » (Lc 21, 12-19)                                 

                                  « La foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ »  (Rm 10, 9-18)

Chers sœurs et frères bien-aimés de Dieu,

La croix est faite d’un axe vertical et d’un axe horizontal. Cela paraît évident mais face à cette image, le Seigneur veut nous dire quelque chose.            L’axe vertical est l’axe qui nous montre et nous invite à tendre vers le Ciel.  L’axe horizontal est l’axe qui nous parle de la terre, qui nous invite à embrasser notre vie sur la Terre. Notre Seigneur Jésus s’est incarné : « le Verbe s’est fait  chair et il a demeuré parmi nous ». Dieu s’est fait homme. Il y a là les deux axes de notre croix : le Ciel et la terre. Les deux sont inséparables : une croix sans un des axes n’est plus une croix. Il en est de même pour notre vie, si nous ne regardons que le Ciel sans faire attention à ce que nous vivons avec notre entourage, si nous ne regardons que la vie terrestre en oubliant le Ciel. Nous perdons petit à petit notre Humanité. Même les ermites sont ermites pour le monde et non pour se satisfaire de la tranquillité. Ils portent le monde dans leur offrande ; dans la rigueur de leur vie, leurs veilles, leurs jeûnes, leurs sacrifices accompagnés de la prière permanente. Il en va de même pour nous. Si nous construisons notre vie sans prendre en compte la vie en Dieu, nous devenons des personnes qui blessent Dieu, qui se blessent, qui blessent les autres, qui ne pensent qu’à elles-mêmes, qui ne cherchent qu’à profiter de leur petit confort. Là il y a grand danger. Surtout dans notre société dont certaines lois ne respectent plus Dieu et même ne respectent plus la loi naturelle. Alors chacun en va de ses revendications pour faire voter une loi qui l’arrange et qui légitime son mode de vie. C’est très dangereux car ces lois deviennent applicables à tout le monde, et cela change la société petit à petit en l’éloignant des lois naturelles et divines. Bien souvent, les amendements aux lois ou les nouvelles lois ne sont plus en lien avec le christianisme. Elles ne sont plus accordées avec ce que notre Seigneur Jésus a apporté comme message de lien véritable avec le Ciel et d’Amour véritable avec notre prochain.

Alors la croix de Jésus n’est plus respectée et ce n’est plus que deux bouts de bois qui n’ont plus de sens. Ou à laquelle il manque un axe.

Vivons la tête dans le Ciel avec les deux pieds sur la terre.

Que Dieu vous bénisse

Le curé