Agenda / Programme

 


Programme de Terre et Famille, printemps – été 2020 à Briant

Conférence annulée, samedi 25 avril, 20h30 : Guillaume de Thieulloy, directeur du Salon Beige, nous parlera de la nécessaire convergence des oppositions à la déconstruction révolutionnaire ( Gilets Jaunes, Manif pour tous… ).

Conférence annulée, Samedi 16 mai, 20h30 : Marie-Françoise Ousset, guide-conférencière, nous racontera sainte Jeanne d’Arc dont nous fêterons le centenaire de la canonisation (1920). « Cette canonisation tardive ne veut-elle pas dire que Jeanne est pour notre temps ? » (conférence-projection ).

Conférence annulée, samedi 27 juin, 20h30 : Reynald Secher, historien, nous entretiendra sur l’Identité. Comment la définir, pourquoi et comment certains la remettent en cause ? Notre Conférencier étayera son discours d’exemples concrets et quotidiens.

Toutes nos conférences ont lieu en salle communale et sont suivies d’un buffet composé des spécialités familiales que chacun voudra bien partager autour d’un verre de l’amitié offert par Terre et Famille (Pas d’inscription et participation libre). Nos conférences sont filmées et disponibles sur notre site terre-et-famille.fr.

 

Autres rendez-vous en France

 

Pour plus d’informations : terreetfamille@gmail.com

Génocide arménien au Haut-Karabagh !

3 octobre 2020 – Lettre ouverte de Mère Arousiag Sajonian aux Français.

Très chers amis,

Depuis maintenant 17 jours, la région du Haut-Karabagh, également appelée Nagorno-Karabagh ou Artsakh, subit une attaque de l’Azerbaïdjan d’une ampleur sans précédent depuis la guerre de 1990-1994 qui avait fait 30 000 morts.

Cette terre du Caucase, au sud-est de l’Arménie, peuplée d’arméniens, fut intégrée arbitrairement par Staline à l’Azerbaïdjan en 1921. A la chute de l’URSS, l’Artsakh a voté son indépendance, faisant valoir son droit à l’autodétermination prévu par le droit international et soviétique. C’est ce droit dont ont usé les républiques soviétiques d’Arménie et d’Azerbaïdjan et qui est refusé à l’Artsakh pour des raisons géopolitiques.

Partout sur les plateaux de télévisions, les experts vous expliquent que cette terre, qui se situe à un carrefour stratégique, attise les convoitises. Mais à cette croisée des mondes : mon peuple vit et meurt depuis 1000 ans. A cette croisée des mondes, se sont construits des centaines de monastères dans lesquels nous proclamons notre foi au Christ depuis le 4ème siècle.

Des puissances obscures se sont unies et levées dans le but de nous anéantir, poursuivant un rêve hégémonique conduit par Monsieur Erdogan.

S’il vous plait, ne détournez pas les yeux devant ce qui n’est rien de moins qu’un nouveau génocide contre ma communauté.

Nos soldats tombent.

Nos civils meurent assassinés quand ils n’ont pas fui avec les enfants.

Nos églises sont détruites.

Ne règne plus dans nos villes que le fracas de bombes interdites par la communauté internationale.

Nous supplions aujourd’hui le monde de réclamer la fin des frappes azéries, turques et djihadistes et de reconnaitre enfin l’indépendance de l’Artsakh.

Le combat qui se joue pour mon peuple : c’est sa survie même. Chaque jour qui passe est un jour de perdu pour ceux qui tombent, et en écrivant cela, je pense également aux familles azéries endeuillées par la folle conquête de Monsieur Aliyev.

A vous tous, je vous demande ardemment de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour interpeller vos élus et dirigeants afin qu’aucun ne puisse dire, comme en 1915 : les arméniens ont été massacrés ET NOUS NE SAVIONS PAS.

Que Dieu nous vienne en aide,

Mère Arousiag Sajonian

Photo Sr Arousiag

C’est juste…

C’est juste 2 semaines, puis 3 mois, puis…
C’est juste 2 mètres
C’est juste se laver les mains plusieurs fois par jour au gel hydroalcoolique, ce qui est néfaste ou toxique.
C’est juste un masque obligatoire à l’intérieur et à l’extérieur même s’il ne sert à rien et que c’est un nid à microbes.
C’est juste des milliers de faillites.
C’est juste des milliers de dépressions.
C’est juste des milliers de suicides.
C’est juste l’augmentation de la pauvreté et du chômage.
C’est juste une récession économique.
C’est juste des multinationales qui font des affaires en or.
C’est juste le retour du plastique à usage unique.
C’est juste des masques jetables partout.
C’est juste le gouvernement qui menace de rentrer dans mon domicile.
C’est juste un état d’urgence sanitaire qui est renouvelé depuis 8 mois.
C’est juste des enfants qui ont peur de tuer leurs grands parents.
C’est juste des milliers de personnes âgées qui sont mortes, seules, grâce aux mesures du gouvernement.
C’est juste des petits en garderie qui n’ont pas accès au visage de leur éducatrice ce qui équivaut à les priver
d’une partie importante de leur développement social et cognitif.
C’est juste que des élèves sont renvoyés de leur école parce qu’ils portent mal le masque, ou parce qu’ils toussent.
C’est juste des sévices et des séquelles à vie pour les jeunes enfants, et une grande partie de la nouvelle génération.
C’est juste des menaces de perdre son travail.
C’est juste des employeurs qui te montrent la porte après t’avoir annoncé que tu n’es pas en accord avec la pensée unique covidienne 2020.
C’est juste l’éclatement des familles pour des discordes d’opinion.
C’est juste l’augmentation de l’utilisation des appareils électroniques chez les jeunes, alors que nous savons qu’il faut les protéger des réseaux sociaux qui sont conçus pour être une addiction.
C’est juste des centaines de festivals et de spectacles annulés.
C’est juste l’art et la culture qui en souffrent.
C’est juste des restaurateurs, des hôteliers, des bars et des cafés qui ne travaillent plus.
C’est juste des milliers de travailleurs qui n’ont plus d’emploi.
C’est juste la limitation de toute interaction sociale.
C’est juste une dette énorme que les générations futures vont devoir payer.
C’est juste que le gouvernement, la santé publique, les médias, encouragent la délation.
C’est juste la police qui fait de la répression dans les restaurants et les bars.
C’est juste des dizaines de thérapeutes, de professions qui sont interdit de pratiquer, d’aider ceux qui sont touchés par tout cela.
C’est juste des médecins qui doivent se taire.
C’est juste le personnel de la santé qui n’en peut plus d’être maltraité.
C’est juste des tests inappropriés qui n’informent pas de la maladie.
C’est juste que les cas positifs ne sont ni malades ni contagieux.
C’est juste que 30 à 40% des tests donnent un résultat erroné.
C’est juste qu’on a enregistré des milliers de décès de la grippe, de la pneumonie ou autre, en accusant à tort le virus du covid.
C’est juste des zones jaune, rouge, des couvres feu, etc… comme dans si nous étions en guerre et occupés.
C’est juste une amende ou une garde à vue et le tribunal, pour ceux qui n’obéissent pas.
C’est juste bientôt, un vaccin obligatoire…
C’est juste l’esprit critique qui disparaît !
Et après, c’est nous les complotistes ?
Un esprit rescapé

14 semaines…un ange passe

« Le progrès des techniques anticonceptionnelles a dissocié l’acte sexuel de la fécondation. En même temps, l’avortement a cessé d’être considéré comme un crime. L’homme et la femme ont cessé d’obéir à la loi de la propagation de la race. La nature est restée d’abord muette, les transgresseurs eux-mêmes n’ont pas été punis ou ne l’ont été que faiblement. Puis, de terribles catastrophes sont arrivées. La France a déclinée, l’Angleterre suit la même route et une grande transformation qualitative se produit aux Etats-Unis. La sévérité du châtiment montre combien grave était la faute. »
Réflexions sur la conduite de la vie, Dr Alexis CARREL (1873-1944)